Une figure héroïque

Je suis heureuse de partager avec vous la commémoration d’un évènement qui a changé à tout jamais le cours de l’histoire de l’homme : la naissance de notre saint Prophète Mohammed, Paix et Salut de Dieu sur lui et sur sa noble descendance. Avec pour seul discours, une foi simple et forte, il illumine les cœurs de milliers d’hommes qui tombent littéralement sous le charme d’un message divin en rupture avec tout ce qu’ils avaient connu jusqu’alors.

L’Islam se déverse alors tels une source de vie, et un souffle de renouveau, par la seule affirmation de l’unicité de Dieu et l’abandon total à Sa Volonté. Un message simple et révolutionnaire à la fois. En effet ce dogme modifie soudain la vision que l’on peut avoir de Dieu, du monde et de l’homme. Tout prenait enfin un sens, la vie comme la mort, la joie comme la peine, la force comme la faiblesse.

L’Islam anime un double levier : celui d’une transcendance vectrice d’une profonde spiritualité et celui d’une communauté de foi qui devenait le terreau des valeurs de solidarité, de partage, de communion, de courage, de générosité… Le modèle héroïque du prophète génère dans le cœur de millions d’hommes le désir de se surpasser en tentant par le modèle du Prophète tenter d’adopter un comportement exemplaire.

La communauté islamique a besoin pour être forte et durable de mettre en avant ses « héros ». Et le Prophète en est l’emblème. Aussi, toutes ces tentatives musulmanes ou non de jeter des zones d’ombre et de trouble sur sa vie, ses engagements ou même certains de ses propos est le danger qui nous guette aujourd’hui. Car la présence conséquence que cela aura sera de tuer en nous toute la gratitude que nous devons à cet HOMME. Et cette ingratitude devient, nous le constatons, la porte ouverte à tous les abus.

« Je suis contre cette commémoration », clament certains. J’ai longuement expliqué dans mon dernier livre sur le discours des imams et prédicateurs musulmans, le danger de la désacralisation de nos héros, même si ce danger n’est pas immédiatement perceptible.

Nous sommes heureux, fébriles, à l’idée de fêter l’anniversaire d’un de nos proches. Impatients de lui montrer notre reconnaissance et notre amour. Mais  la naissance du prophète pour certains est plus problématiques.

Or le miracle du Prophète se répète chaque jour. Son miracle c’est le message coranique. Nous avons de nombreux témoignages sur le charme irrésistible qu’exerce le prophète sur tous ceux qui l’ont côtoyé. Pour connaitre le destin de Dieu pour l’homme, il suffisait pour eux de l’observer. Il était la réalisation parfaite de ce que Dieu voulait pour l’homme.

Dans un siècle de pessimisme sur le devenir de l’homme et sur la remise en cause de toutes ses prétentions à vouloir se substituer à Dieu pour finir par le « tuer », il est inouï que nous soyions plus attentifs à tous les symptômes qui contribuent à l’abandon de Dieu dont la prétention et la suffisance sont les déclencheurs.

Nous avons besoin de Dieu comme nous avons besoin de Son Prophète qui a montré la voie et éclairé le chemin vers Dieu.

 

اللّهُـمَّ صَلِّ عَلـى مُحمَّـد، وَعَلـى آلِ مُحمَّد، كَمـا صَلَّيـتَ عَلـىإبْراهـيمَ وَعَلـى آلِ إبْراهـيم، إِنَّكَ حَمـيدٌ مَجـيد ، اللّهُـمَّ بارِكْ عَلـى مُحمَّـد، وَعَلـى آلِ مُحمَّـد، كَمـا بارِكْتَ عَلـىإبْراهـيمَ وَعَلـى آلِ إبْراهيم، إِنَّكَ حَمـيدٌ مَجـيد

 

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire