Les prédicateurs musulmans face au discours dominant

Description de l’ouvrage

Dans la sphère du discours islamique francophone, nous assistons à un bouillonnement verbal, où sont évoquées pêle-mêle les notions, de liberté, de fraternité humaine, d’égalité, d’ouverture, de tolérance, de citoyenneté…, d’islam en délabrement qui doit se réformer, d’islam libéral, d’islam laïque, et autres termes génériques qui forment la toile de fond de tous ces discours, quel que soit l’éventail des thèmes abordés. Ce livre explique, comment, au prétexte de s’opposer à une interprétation radicale et bigote de l’Islam, les prédicateurs et théologiens musulmans qui se revendiquent de la modernité, et de la réforme ne font que servir un discours dominant, et alimenter une machine de guerre idéologique laïciste qui désacralise tout ce qu’elle touche, et pollue de façon alarmante le champ du discours religieux. 

Lire 20 pages gratuitement
Commander le livre

7 réponses

  1. Amel dit :

    C’est un livre qui parle à tous, peu importe les avis, les pensées, les opinions, les croyances, car il permet de redéfinir des termes qui font partie intégrale de notre quotidien et nous permettre de réfléchir par les moyens que l’on possède et ne pas être “dirigés et contrôlés” par une quelconque autorité. D’autant plus qu’il est agréable, facile et simple à lire. Remplie de belles idées, il vous permettra un merveilleux voyage dans le monde des mots.

  2. Farida dit :

    À ma chère soeur Faouzia
    Toutes mes félicitations pour ce nouvel ouvrage qui vient apporter une nouvel fois une autre grille de lecture, avec intelligence et clairvoyance.
    Encore Merci et qu’Allah bénisse vos initiatives pour le bien de la Oumma.

    • faouziafzg dit :

      Chère soeur Farida,
      Merci pour tes pieuses invocations. Et merci pour ce message tout aussi clairvoyant et pertinent. Bien tendrement.

  3. mostafa chakib dit :

    Très intéressant, cette position réunissant la vision globale, faisant appel à l’anthropologie et à l’histoire, ainsi qu’à d’autres sciences, essayant d’interroger les vraies sources de la religion, et ne pas faire de compliments ou d’abdiquer face au poids des nouvelles habitudes de la société.
    Il me parait un bel essai rigoureux, présentant les exemples et les contres-exemples, aspirant à soutenir une vie correcte du musulman sans faillir à son devoir dans son pays occidental. Une union délicate attendant son succès.

  4. Fouad dit :

    Faouzia Zebdi-Ghorab est, en France, l’une de ces rares musulmanes engagées dans une action de terrain et une réflexion profonde sur l’islam. Une réflexion nourrie par deux décennies d’engagements politiques puis associatifs, et par une érudition solide agrémentée d’une culture philosophique et d’une étude des textes islamiques qui en font l’une des intellectuelles musulmanes offrant la perspective la plus riche sur ce sujet. Lire la suite sur : http://www.mizane.info/faouzia-zebdi-ghorab-les-predicateurs-musulmans-face-au-discours-dominant/

    • faouziafzg dit :

      Cher frère et ami,
      Vous êtes toujours l’un des premiers à réagir à la sortie d’un de mes livres ou articles, et à faire preuve à chaque fois de beaucoup d’encouragement et d’une lecture critique intéressante qui constitue une première récompense à tous les efforts fournis lors de l’écriture. Merci de votre lecture précise et précieuse, et merci de toutes vos remarques qui sont d’abord et avant tout la preuve de votre intérêt pour la pensée qui se crée, se vit et se dit au quotidien. Bien fraternellement vôtre.

Répondre à mostafa chakib Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *