Bas les «niqabs», quand vous aurez mis bas vos masques. Égalité oblige !

Qu’on se le dise : ni le principe de laïcité, ni le principe d’égalité entre les hommes et les femmes, ni même le principe de sauvegarde de la dignité humaine, n’ont été retenu par le Conseil d’Etat comme étant des fondements juridiques suffisants pour servir à une interdiction générale du voile intégral !

Le Conseil d’Etat ne retient que deux éléments de nature, non pas à interdire de façon générale et absolue le port du voile intégral, mais susceptibles d’être de nature à justifier qu’une personne doive maintenir son visage découvert : la sécurité publique et la lutte contre la fraude.

Autrement dit, si interdiction il y avait, elle devrait être non pas générale, mais circonstanciée à des temps et lieux bien précis.

Ce sera en fait aux pouvoirs publics, autrement dit aux autorités qui déterminent et conduisent l’action politique, de poser les hypothèses d’une telle application.

Question : que fera- t- on de cet avis émis par le Conseil d’Etat ?

Va-t-on, comme en 2004, tordre le cou aux textes pour arriver à une interprétation et, de là, à une application abusive et tendancieuse de cet avis ?

Va-t-on tenir compte de cet avis alors qu’il était demandé de trouver des solutions juridiques pour une « interdiction du voile intégral la plus large et la plus effective possible » ?!!

Après une construction intellectuelle et médiatique fantasmagorique, décrivant une véritable invasion de femmes voilées, vraies chevaux de Troie, et l’embrassement imminent des quartiers animés par une pandémie islamo islamiste, quelle va être la réaction des partisans de cette stigmatisation diabolisante qui ne se cache plus ?

A chaque proposition de loi raciste et liberticide, on attend et on pronostique, parce qu’on la souhaite, une réaction violente des musulmans.

Mais là encore, fiasco, les musulmans restent encore une fois calmes et sereinement ouverts, malgré ces attaques en règle, que d’aucuns osent qualifier de « courage politique ».

Nous attendons avec impatience que cette « bravoure » s’exprime dans le cas des indépendantistes corses (Cf. Alliot – Marie discute avec les modérés d’entre eux !) ou des systèmes maffieux du Sud de la France. Mais là, comme il y a un véritable risque de réaction, Chuttttttttt !!!

Une communauté musulmane paisible, démontrant sa sagesse et sa maturité : C’est ce qui vous autorise cette verve baveuse et haineuse.

Ne dit-on pas « A vaincre sans péril on triomphe sans gloire » ?

Mais il faut savoir une chose, c’est que d’un coté, il y a la force violente répétée, quasi légalisée, basse et méprisable et qu’à cette force s’opposera, un jour ou l’autre, une force de l’esprit et du droit contre lesquels le « laïcisme fanatique », la bêtise et la violence injuste s’inclineront et feront profil bas.

Il viendra également un temps où les historiens feront le parallèle entre cette triste période actuelle où l’islamophobie a pignon sur rue et la période noire du régime de Vichy.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *